Les bisses du Valais (Suisse) - Crans-Montana


Le « bisse » est un système d'irrigation élaboré qui capte l'eau au pied des glaciers ou dans les torrents d'altitude pour la transporter dans les cultures des coteaux. L'eau est ainsi acheminée et utilisée pour irriguer les champs, les vignes et les vergers durant la saison chaude.

Leur parcours a nécessité des aménagements importants héroïques ! : passerelles, tunnels, passage à encorbellement autant de témoins de l'audace et de la persévérance des constructeurs - montagnards. C'est dire aussi l'importance de l'eau dans ce canton aride qu'est le Valais. Les « bisses » connaissent aujourd'hui un véritable renouveau, qui fait la joie du randonneur. 

Doucement inclinés et toujours en sécurité, les sentiers qui les longent, traversent des sites très variés : belles forêts ombragées, alpages, gorges et balcons panoramiques. Accompagné du clapotis de l'eau, ce spectacle de couleurs et de lumières vous enchantera ! Patrimoine unique et fascinant, les « bisses » vous permettront de découvrir un des aspects les plus pittoresques du Valais.


Séjour en étoile : 3 jours d'activités, 2 nuits.

  • Massif : le Valais Suisse.
  • Hébergement : hôtel en 1/2 pension + repas pique-niques de midi des 2ème et 3ème jour.. 
  • Difficulté : accessible aux marcheurs moyens, débutant en Marche Nordique ou ceux souhaitant consolider leurs acquis dans cette discipline.
  • Matériel : bâtons fournis. Liste du matériel individuel envoyée après inscription. 
  • Portage : sans portage. Petit sac contenant notamment vivres de course, eau, Kway... 
  • Effectif du groupe : 12 personnes maximum. Le séjour est confirmé pour un mininmum de 4 personnes. 
  • Durée : 3 jours d'activités, 2 nuits.
  • Dates et prix du séjour, voir ci-dessous la fiche SERAC Organisation.


Déroulement du séjour

Jour 1 : rendez-vous à 10 h à l’hôtel *** ZODIAQUE à Anzère. Tel : + 41 (0) 27 399 16. Site internet Installation.

Bisse de Tsittoret Construction : XVème siècle, usage agricole. Le bisse s’écoule dans les hauts des alpages de moyenne altitude, à la limite de deux paysages et de deux végétations.  Par ailleurs il forme frontière géographique et linguistique entre le Haut et le Bas Valais.

Le bisse de Tsittoret, long de 8 km, prend sa source dans la Tièche (Raspille) à 1950 m, il fait alors une chute tumultueuse et spectaculaire sur une paroi de rochers. Il passe ensuite vers la Cave du Scex puis Colombire. Le paysage s'ouvre en un panorama exceptionnel sur les Alpes Valaisannes et en particulier sur les sommets qui dominent le val d'Anniviers. Le bisse de Tsittoret termine son cours aux Barzettes.

Départ : Chapelle Crêta d’Asse (Aminona) 1738 m. Arrivée : Plans Mayens (Crans Montana) 1620 m.  Dénivelé : 162 m au départ. Distance 13 km. Durée : 5 h.

Facultatif : une incursion en boucle dans le vallon de la Tièche (+100 m). Pour les amateurs(trices), récupération en piscine de l'hôtel : 12 CHF -20% de réduction.

Jour 2 Bisse de Sion. Le bisse de Sion, long de 13 km, a été construit entre 1901 et 1903 par la ville de Sion dans le but d'amener l'eau dans la Sionne. A l'alpage de Lourantse, au-dessus du lac de Tseuzier le bisse de Sion traverse un torrent par des chéneaux en bois. Il quitte le vallon de la Liène par des tunnels et des passages taillés dans le rocher. En 1971, le bisse a été mis sous tuyau entre Trédouchet et Pralan et n'est donc plus visible sur ce tronçon. Il est de nouveau à l'air libre au-dessus de la station d'Anzère.

Entre le lac de Tseuzier et les Rousses, on peut suivre la route à travers les tunnels, mais il est aussi possible de suivre l'ancien chemin du garde du bisse (échelle et passage aérien muni d'une main courante).

Départ : le lac de Tzeuzier (1777 m). Arrivée : Anzère (1515 m). Environ 260 m de descente. Disyance : 12 km. Durée : 4 h.

Une visite guidée du Musée des Bisses par « Monsieur Bisses », Armand Dussex, personnage passionnant et intarissable sur le sujet, à l’origine de la fondation du Musée, peut clore agréablement une journée déjà bien remplie. 

Pour les amateurs(trices), récupération en piscine de l’hôtel : 12 CHF – 20% de réduction. 

Jour 3 Bisse de Savièse. Le bisse de Savièse ou Torrent-Neuf a été construit vers 1430. Un parcours particulièrement audacieux quitte le vallon de la Morge à travers le flanc nord du Prabé. Cette première partie a été abandonnée en 1935, remplacée par un tunnel de 4 km 700 débouchant aux Mayens de la Dzour. Entre la chapelle Sainte Marguerite et Prafirmin le bisse est à ciel ouvert et comporte plusieurs jeux d'écluses et répartiteurs alimentant les diverses régions du territoire saviésan.

Le bisse de Savièse est l'un des plus célèbres bisses du Valais. En effet, lors de l'abandon de la partie supérieur, il a fait l'objet de nombreuses photos et de nombreux films qui ont contribués à son renom.

Depuis 2008, l'association pour la sauvegarde du Torrent-Neuf travaille à réhabiliter ce parcours audacieux. Une visite s'impose. Vous découvrirez les détails de toutes les techniques ancestrales et la vue sur les ouvrages antiques à partir des ponts suspendus est remarquable.

Départ : Arbaz (1214 m). Arrivée : Chapelle Sainte Marguerite (1160 m). Distance : 11 km. Durée : 5 h.


Ce programme n’est bien sûr qu'indicatif, il nous faudra nous adapter aux aléas de la météo et aux conditions de la montagne et des participants. En dernier ressort, le guide reste seul juge du programme qu’il peut modifier en raison d’impératifs de sécurité.





Fiche descriptive

Réservation



Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash




Encadrement : Gilles GADANI, Accompagnateur en Montagne